COVID-19: la vaccination des enfants de 5 à 11 ans débute dans la région

Par marie_eve_alarie
COVID-19: la vaccination des enfants de 5 à 11 ans débute dans la région
- (Photo : (Photo archives))

Le gouvernement du Québec donne le coup d’envoi à la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans contre la COVID-19 à la suite de l’autorisation de Santé Canada d’utiliser le vaccin de Pfizer-BioNTech pour vacciner les enfants.

Après un examen scientifique indépendant complet, le Ministère a déterminé que les avantages de ce vaccin pour les enfants de 5 à 11 ans l’emportent sur les risques. Santé Canada a autorisé l’administration d’une série vaccinale de deux doses de 10 microgrammes à trois semaines d’intervalle, soit environ le tiers de la dose de vaccin des adultes. La Santé publique du Québec prévoit toutefois l’injection d’une deuxième dose huit semaines après la première.

« On compte 650 000 enfants de 5 à 11 ans au Québec. On vient ajouter un gros bassin de personnes qui peuvent être vaccinées. Ça va changer la situation ainsi que la couverture vaccinale de la population », affirme le premier ministre du Québec, François Legault.

La vaccination pourra commencer dans les écoles dès la semaine prochaine pour les enfants qui auront l’autorisation de leurs parents. Toutefois, il est déjà possible de prendre rendez-vous dans un centre de vaccination via la plateforme Clic Santé. Plusieurs plages horaires ont déjà été réservées au cours de la journée pour la vaccination des enfants dans la région.

Le premier ministre dit comprendre que la vaccination des enfants puisse engendrer de l’inquiétude chez les parents.

« Je veux essayer de rassurer les parents du Québec, souligne-t-il. On a eu encore plus de tests sur ce vaccin et les scientifiques ont ajusté la dose. Les scientifiques pensent que c’est sécuritaire, mais c’est normal que des parents se disent inquiets. J’invite les gens à poser des questions au personnes qui vaccinent. Elles pourront fournir des réponses. »

« Est-ce utile de vacciner les enfants quand ils ont moins de risques de complications que les adultes? On a vu des enfants dans le monde qui se sont retrouvés à l’hôpital et qui sont aux prises avec des effets à long terme. La vaccination des enfants viendra réduire ce risque. Aussi, plus il y aura d’enfants vaccinés, moins il y aura d’éclosions dans les écoles et de fermetures de classes », ajoute le premier ministre.

En date du 17 novembre, 75,8% de la population de la Mauricie était adéquatement vaccinée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires