Le temps presse à Grandes-Piles

Photo de Myriam Lortie
Par Myriam Lortie
Le temps presse à Grandes-Piles
Grandes-Piles a deux projets de développement résidentiels. (Photo : gracieuseté)

DÉMOGRAPHIE. À Grandes-Piles, la nécessité d’attirer de nouveaux résidents est un enjeu à plus court terme en raison du départ imminent de l’entreprise Horizon Environnement. La municipalité souhaite maintenant attirer plus de 200 familles pour combler la perte de ce revenu annuel qui tourne autour de 400 000$.

À lire aussi: Mékinac, le défi des villages vieillissants

Horizon Environnement est une entreprise qui a un site d’enfouissement de sols contaminé à Grandes-Piles depuis une quinzaine d’années. Ce site sera complet dans approximativement deux ans.

«On a une lutte contre la montre. Ça prend des résidents pour venir combler ce revenu», admet le nouveau maire de Grandes-Piles Michel Germain. «Ça nous a permis de mettre à niveau toutes nos infrastructures municipales et de payer moins de taxes. Maintenant, de nouveaux défis s’offrent à nous.»

Plus de 200 nouveaux terrains à vendre

L’une des solutions mises de l’avant est la promotion de deux développements résidentiels. La municipalité a investi 850 000$ pour asphalter ces secteurs.

«Nous visons une augmentation très significative du nombre de citoyens. Au total, on parle de plus de 225 terrains à vendre. Nous visons de 40 à 50 nouveaux résidents par année», indique le maire de la municipalité qui compte pour le moment un peu plus de 400 citoyens.

«C’est l’un des plus beaux villages du Québec», invite-t-il, confiant. «Nous n’avons jamais eu tant d’enfants depuis les 10 dernières années. C’est un signe que nous avons de jeunes familles qui viennent s’installer. C’est très encourageant.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires