BMX: une expérience unique pour trois jeunes de la région

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
BMX: une expérience unique pour trois jeunes de la région
Hubert Couvrette, Robin Couvrette et Jérémy Pagé ont participé au Championnat du monde de BMX en Belgique. (Photo : courtoisie)

BMX. Trois représentants du club de BMX Shawinigan, Hubert Couvrette, 8 ans, Robin Couvrette, 11 ans, et Jérémy Pagé, 12 ans, ont pris part du 24 au 27 juillet dernier au Championnat mondial de BMX à Heusden-Zolder en Belgique. Les trois Shawiniganais ont vécu des émotions fortes en voyant les coureurs de partout dans le monde.

C’est l’année dernière alors qu’il avait 7 ans que le jeune Hubert Couvrette a assuré sa participation au Championnat mondial de cette année en remportant le championnat canadien. Dans sa vague de qualification de six coureurs, on retrouvait notamment un Allemand, deux Belges et un Américain. Quatre coureurs pouvaient avancer à la ronde suivante après le cumulatif de trois courses. Hubert a terminé deux fois sixième de sa vague, avant de terminer sa dernière course avec une belle deuxième position.

«On avait fait des pratiques avant la course, mais je ne m’attendais pas que la piste soit comme ça. Je trouvais les premières bosses dures à passer. Puis à la troisième course, je me suis fait confiance. C’était impressionnant de voir des gens de partout dans le monde», commente Hubert Couvrette.

C’est à l’âge de 4 ans qu’il a commencé le BMX pour suivre son frère Robin qui pratiquait déjà ce sport.

De son côté, Robin participait à l’événement pour vivre l’expérience et il ne s’est pas fixé d’objectif. Il a terminé à trois reprises cinquième de sa ronde de qualification. «C’était le fun de vivre ça, mais j’étais stressé. Les coureurs étaient beaucoup plus forts comparativement à ceux contre qui je suis d’habitude. Je trouvais ça gros comme compétition. Ce que j’aime le plus du BMX c’est les sensations fortes quand je saute.»

Pour Jérémy Pagé âgé de 12 ans, il s’est qualifié pour les Championnats du monde l’année dernière en terminant septième lors des championnats canadiens alors que les huit premiers obtenaient un laissez-passer. Un exploit pour celui qui pratique le BMX depuis seulement 3 ans. En Belgique, il s’est classé cinquième lors de deux courses, puis quatrième lors de sa dernière. «J’aime l’adrénaline des courses. Je savais que ça allait être gros en Belgique et que les coureurs allaient être plus forts, mais pas autant que ça! J’y allais pour m’amuser et j’ai eu du fun!»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de