Un album solo pour Simon Laganière

Un album solo pour Simon Laganière
Simon Laganière, de Champlain, est finaliste dans la catégorie «Création arts de la scène» (Photo : courtoisie)

CHAMPLAIN. L’artiste champlainois Simon Laganière vient tout juste de sortir son premier album solo intitulé Samedi soir de semaine. Nous lui avons parlé à la veille du lancement en sol trifluvien.

Après plusieurs années en tant que Mario des Frères Goyette, pourquoi avoir voulu faire un album solo?

  • Ça fait 20 ans cette année que je suis avec les Frères Goyette et j’avais le désir de me renouveler. J’avais envie de faire quelque chose de nouveau, quelque chose de différent.

Fier représentant de Champlain, on sent que tes racines sont un ancrage important à ton art.

  • C’est certain que la région est une grande source d’inspiration pour moi. Pour cet album-là, j’avais envie de mettre de l’avant des personnages qui vivent des trucs inattendus, des choses qui arrivent sans qu’on puisse les prévoir. Dans mes histoires, je m’inspire de ma vie ici, en région.

Une partie de l’album a été fait à Shawinigan et à Sainte-Ursule. Qu’est-ce qui a été fait en Mauricie exactement?

  • Avec Julien Mineau, un ancien du groupe Malajube, on a fait du mixage à Sainte-Ursule. Avec Matthieu Beaumont, le réalisateur, on a beaucoup travaillé sur l’album de chez lui, à Shawinigan. Le gros de l’album s’est fait à Montréal, mais une petite partie s’est fait en Mauricie.

Depuis combien de temps travailles-tu sur cet album?

  • Depuis presque trois ans. C’était différent de jouer avec d’autres musiciens. C’était une adaptation à ce niveau-là, mais c’était aussi une suite logique pour moi après toutes ces années avec les Frères Goyette.

As-tu envie de faire d’autres albums solo?

  • Oui. Je pense qu’il pourrait en avoir d’autres. J’aimerais ça. Je suis très attaché aux Frères Goyette et je vais continuer avec le groupe, mais je pense que ma carrière solo et ma carrière au sein du groupe peuvent cohabiter.

L’album s’intitule Samedi soir de semaine. Raconte-moi un de tes samedis soirs de semaine.

  • (Rires) Un samedi soir de semaine, pour moi, c’est quand tu vis un revirement de situation inattendu. Par exemple, quand tu pensais aller à un 5 à 7 bien tranquille et que tu finis par te coucher aux petites heures du matin. Mais sérieusement, je ne mène pas une vie rock ‘n’ roll. Je n’ai pas beaucoup de samedis soirs de semaine dans ma vie.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de