Trois-Rives en deuil de son ancien maire

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Trois-Rives en deuil de son ancien maire
Lucien Mongrain aura été maire de Trois-Rives durant 40 ans. (Photo : L'Hebdo - Bernard Lepage)

TROIS-RIVES.  Un pan d’histoire de la jeune municipalité de Trois-Rives s’est tourné le 9 décembre avec le décès de M. Lucien Mongrain qui en aura été maire durant 40 ans. 

Élu la première fois en 1981, il a effectué 10 mandats de quatre ans à la tête de la petite localité de 500 âmes lorsqu’il a décidé de prendre sa retraite à l’automne 2021. En fait, Lucien Mongrain n’aura subi qu’une seule défaite en carrière soit lors des premières élections de la municipalité en 1978. « J’avais perdu contre Elphège Desrosiers qui était le cousin de ma femme », avait-il confié à L’Hebdo lors d’une entrevue accordée en décembre 2020.

Les hommages à la suite de l’annonce de son décès ont été nombreux. La députée de Laviolette – Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, a dit garder le souvenir d’un homme affable avec lequel il était agréable de travailler. Elle lui avait d’ailleurs rendu hommage au Salon bleu de l’Assemblée nationale le 28 mai 2019 pour sa très longue carrière politique.

« Pendant plus de 40 ans, M. Mongrain s’est démarqué comme un homme passionné, intéressé, disponible et respectueux. Il a siégé à de nombreux comités au sein de la MRC de Mékinac. Il a mené à bien un grand nombre de projets, comme la rénovation de l’hôtel de ville et la bibliothèque municipale en plus de faciliter l’accès aux nombreux lacs pour les villégiateurs.  Il a joué un rôle déterminant dans la construction du pont de Mattawin. C’est à un véritable monument qu’on dit au revoir, aujourd’hui », a témoigné la députée.

Dans une publication Facebook, la MRC de Mékinac a également salut la carrière du défunt. « C’est avec une grande tristesse que la MRC de Mékinac a appris le décès de l’un de ses pionniers. M. Lucien Mongrain, anciennement maire de Trois-Rives, s’est éteint hier, le 9 décembre 2022. M. Mongrain a été maire jusqu’en 2021, année où il était le doyen des élus du Québec et aussi le seul qui cumulait 40 années en tant que maire d’une municipalité québécoise. Il aura été au cœur de nombreux projets territoriaux au fil de ses mandats.  Les élus et employés de la MRC de Mékinac désirent témoigner leur respect et leurs condoléances à la famille endeuillée de M. Mongrain. »

Les citoyens de Trois Rives ont été nombreux également à rendre hommage à leur ancien maire. « Son sens de l’éthique, son style de leadership consensuel, son humour taquin et son amour profond envers notre communauté nous manqueront », a écrit Hélène Beaudry Bellemare, coauteure d’un livre sur l’histoire de Trois-Rives (Une municipalité Deux maires Trois-Rives) à l’occasion des 25 ans de la municipalité en 2003. 

Lors de son entrevue avec L’Hebdo, Lucien Mongrain avait confié sa philosophie comme maire. « Moi, je suis né à Shawinigan dans les années 1930 dans une famille pauvre où on ne mangeait pas toujours trois repas par jour. J’ai appris à vivre avec ce que j’avais et c’est comme ça qu’on fonctionne aussi à la municipalité. Quand on décide de faire quelque chose, c’est qu’on a de quoi le payer. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires