Plomb dans l’eau: Saint-Tite et Saint-Séverin ont signalé des cas

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Plomb dans l’eau: Saint-Tite et Saint-Séverin ont signalé des cas
(Photo : (Photo depositphoto.com))

EAU. Saint-Tite et Saint-Séverin font partie des 120 municipalités au Québec qui ont détecté depuis 2013 au moins une fois un cas de concentration de plomb dans l’eau potable dépassant le seuil permis.

Quatre autres municipalités de la Mauricie sont aussi dans cette situation, soit La Tuque, Trois-Rivières, Louiseville et Saint-Étienne-des-Grès. Le ministère de l’Environnement a indiqué que 65% des cas signalés ont depuis été corrigés, sans toutefois identifier les municipalités qui n’ont pas apporté les correctifs.

Dans les faits, ce ne sont pas les canalisations municipales qui sont en cause comme les raccordements qui relient les résidences au réseau de distribution d’eau. Pour plusieurs maisons construites avant 1980, surtout celles entre 1940 et 1955, la canalisation est en plomb.

Le problème risque d’être encore plus fréquent l’an prochain puisque Québec a annoncé son intention d’abaisser le seuil de concentration pour qu’il passe de 10 à 5 microgrammes par litre. Chacune des municipalités devra présenter en 2020 un plan d’action pour réduire la présence de plomb dans l’eau.

Pour une résidence raccordée au réseau par une conduite de plomb, il est suggéré trois façon de consommer son eau: laisser couler l’eau du robinet au moins une minute après une période d’arrêt prolongée; de boire de l’eau froide, de cuisiner avec de l’eau froide; et de remplacer régulièrement le filtre qui se trouve au bout du robinet, où des particules ont tendance à s’accumuler.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires