Pêche à la perchaude : Batiscan en faveur d’une levée partielle du moratoire

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Pêche à la perchaude : Batiscan en faveur d’une levée partielle du moratoire
(Photo : courtoisie - MRNF)

BATISCAN. Comme plusieurs municipalités de la Rive-Sud, Batiscan s’est prononcée en faveur d’une levée partielle du moratoire sur la perchaude, c’est-à-dire un quota de possession de 10 perchaudes par permis, par jour, et ce, sans restriction de saison.

La Municipalité de Champlain n’a quant à elle pas voulu prendre position jusqu’à présent, expliquant qu’elle manque de données pour le faire. Rappelons que le dossier a refait surface dans l’actualité en décembre dernier après la publication d’un rapport rédigé par le biologiste à la retraite Raymond Faucher.

Celui-ci contredit les conclusions du Comité aviseur scientifique sur la gestion de la perchaude sur lesquelles s’était basé le précédent gouvernement pour reconduire le moratoire jusqu’en 2023.

Le président de l’Association des pêcheurs du lac Saint-Pierre, Jean Lévesque, avait alors entrepris une tournée des municipalités concernées afin d’obtenir leur appui pour demander la levée partielle du moratoire sur la perchaude.

Les municipalités de Baie-du-Febvre, Pierreville, Saint-François-du-Lac, Saint-Pierre-les-Becquets, Yamaska, Berthierville et Louiseville ont aussi adopté une position favorable à la levée partielle du moratoire.

Avec la collaboration de Sébastien Lacroix.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires