Mékinac: quelles sont les intentions des maires?

Par superadmin
Mékinac: quelles sont les intentions des maires?
Les maires de la MRC de Mékinac lors d'une assemblée publique.

POLITIQUE. Les dix maires de la MRC de Mékinac comptent-ils solliciter un autre mandat l’automne prochain? À un peu plus de huit mois des élections générales municipales, qui se tiendront le 5 novembre 2017, plusieurs maires ont déjà pris la décision de se représenter, alors que plusieurs autres sont toujours en réflexion.

D’abord, André Léveillé (Saint-Tite), qui en est à son deuxième mandat, dit être toujours en réflexion. Il prendra sa décision «dans les mois à venir». Même son de cloche pour Lucien Mongrain (Trois-Rives), en fonction depuis 1981.

«Moi je suis comme les autres, je ne suis pas jeune. Je suis en réflexion», laisse tomber de son côté Jean-Guy Lavoie (Notre-Dame-de-Montauban). Julie Trépanier (Saint-Séverin), compte dévoiler sa décision au courant de l’été. Daniel Petit (Grandes-Piles), n’a lui non plus pas encore pris sa décision. «Il reste huit moi encore pour y penser.»

Plusieurs comptent revenir

Jean-Claude Tessier (Lac-aux-Sables) a déjà annoncé en assemblée son intention de se représenter l’automne prochain. Alain Vallée (Sainte-Thècle) a lui aussi l’intention de revenir à la mairie. «Je reviens sur les rails», confirme également Guy Dessureault (Saint-Roch-de-Mékinac).

Bernard Thompson (Hérouxville) dit aussi vouloir se représenter. «J’hésitais, mais semble-t-il que la pression est assez forte pour que je revienne», confie-t-il. Finalement, Paul Labranche (Saint-Adelphe) croit, pour le moment, se représenter à l’automne 2017. «Si les élections avaient lieu aujourd’hui, je me représenterais.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires