Mékinac: nouveau service de médiation citoyenne

Par superadmin
Mékinac: nouveau service de médiation citoyenne
Mylène Trudel

SOCIÉTÉ. Conflits de voisinage, interpersonnels, en milieu de travail ou entre citoyens et institutions… Les citoyens de la MRC de Mékinac ont désormais accès à un nouveau service gratuit et confidentiel pour régler leurs différends sans avoir recours au système de justice traditionnel, qui peut s’avérer très coûteux ou insatisfaisant.

Médiation citoyenne de Mékinac est une initiative de l’organisme de justice alternative (OJA) Volteface et ses partenaires. Quatre bénévoles accompagneront les citoyens du territoire dans leurs démarches.  

Le service est évidemment sur une base volontaire: les deux parties doivent accepter de s’impliquer dans le processus. Pratiquement tous les types de conflits peuvent être abordés, à l’exception des situations pouvant être traitées en médiation familiale, comme la séparation ou la garde partagée des enfants.

«Un tel projet, qui tend à remettre l’individu à l’avant-plan, est bienvenu, surtout dans un milieu rural comme Mékinac où le tissu social, si important, est à la base de tout», a souligné le préfet de la MRC Mékinac, Bernard Thompson. Le projet a été soutenu financièrement par une subvention de la MRC de Mékinac issue du Fonds de développement des territoires.

Des bénévoles à l’écoute

Les bénévoles choisis ont été sélectionnés pour leur écoute, leur impartialité ou leur facilité à créer des liens, plus que pour leur formation professionnelle. Ceux-ci ont reçu une formation initiale de 21 heures et ils pourront bénéficier de formations et de suivis avec l’équipe d’intervenants de Volteface.

«C’est la relation humaine qui m’intéressait dans ce bénévolat, le rapport entre les personnes», indique la bénévole Nathalie Guindon. «Certains conflits peuvent être réglés avec une bonne communication», croit-elle.

«Ça donne de beaux résultats», indique de son côté Mylène Trudel, intervenante chargée de projet pour Volteface. «Souvent les deux parties n’ont même pas besoin d’aller en médiation, le conflit se règle avant.»

Un service qui fait ses preuves

La médiation citoyenne est déjà implantée ailleurs au Québec, dont à Shawinigan, Trois-Rivières et Louiseville. À Shawinigan, l’OJA Volteface a débuté le projet il y a deux ans et les médiateurs bénévoles ont déjà répondu à plus de 75 demandes d’accompagnement en gestion de conflits de la part des citoyens.

Les citoyens qui souhaitent faire appel à Médiation citoyenne de Mékinac peuvent laisser un message sur la boîte vocale au 418-507-1605. Les rencontres se feront sur rendez-vous seulement. À noter que pour le Grand Shawinigan, les citoyens peuvent joindre Médiation citoyenne de l’énergie au 819-731-0199.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires