L’école primaire de Saint-Maurice sera agrandie

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
L’école primaire de Saint-Maurice sera agrandie
Le maire Gérard Bruneau, la ministre Sonia LeBel, le directeur général du Centre de services scolaire, Luc Galvani, et la directrice de l’école, Ginette Lahaie. (Photo : Audrey Leblanc)

SAINT-MAURICE. Après quatre ans à travailler le dossier, l’école primaire de La Source, à Saint-Maurice, sera agrandie. Six classes et un gymnase seront ajoutés.

Le gouvernement du Québec a annoncé une aide financière de 12,9 millions de dollars pour la réalisation des travaux. «La première fois que j’ai rencontré le maire de Saint-Maurice, c’est un des dossiers qu’il m’avait présentés. Un des enjeux, c’était que les familles de Saint-Maurice puissent envoyer tous leurs enfants à la même école. Il y a des places disponibles ailleurs, mais c’est un enjeu pour les parents d’avoir leurs enfants à la même école» soutient la ministre Sonia LeBel.

Si tout se déroule comme prévu, l’agrandissement sera complété d’ici trois ans. «Lorsqu’on parle d’un agrandissement de ce type-là, avant de voir un produit fini, on parle de deux à trois ans avec toute la question d’appel d’offres, de mise en chantier, etc. La prochaine étape, c’est la mise en candidature, au niveau architectural, entre autres. Après, ce sera les plans et devis», énumère le directeur général du Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy, Luc Galvani.

Pour le maire de Saint-Maurice, Gérard Bruneau, cette annonce est l’aboutissement de plusieurs années de travail. L’ancien enseignant se réjouit pour les familles de sa municipalité. «On a inauguré l’école en 1960. J’étais là comme étudiant, j’étais en 9e année. En 1983, il y a eu un besoin d’agrandissement. On manquait déjà d’espace à l’époque. J’étais aussi là, comme conseiller municipal. En 2020, on a encore besoin d’agrandir. C’est un dossier qu’on travaille depuis quatre ans», raconte M. Bruneau.

Les travaux devront être réalisés selon la nouvelle vision gouvernementale en matière de construction, d’agrandissement et de rénovation d’écoles. C’est donc dire que l’école sera agrandie dans une perspective d’intégration à la communauté et de développement durable. Le gouvernement souhaite que la nouvelle génération d’écoles soit adaptée aux méthodes d’enseignement actuelles, en plus d’avoir des espaces communs favorisant la socialisation et le sentiment d’appartenance des élèves. Les nouvelles écoles mettront également en valeur des matériaux du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires