Le Parc de la Rivière Batiscan prêt pour une réouverture

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Le Parc de la Rivière Batiscan prêt pour une réouverture
(Photo : Courtoisie - Parc de la Rivière Batiscan)

PLEIN AIR. Le Parc de la Rivière Batiscan devait ouvrir ses portes aux marcheurs le 3 mai, et aux amateurs de camping le 15 mai. Visiblement, des retards devraient s’avérer inévitables en raison de la COVID-19.

Jointe par téléphone, la directrice générale du Parc de la Rivière Batiscan, Nicole Robert, demeure optimiste en ce qui a trait à une réouverture imminente.

«Nous échangeons avec les différents partenaires, notamment avec l’Alliance de l’industrie touristique du Québec et Camping Québec. C’est sûr que sur le plan touristique, on est bien placé comparativement à un musée, un restaurant ou une salle de spectacle parce que notre offre est dans la nature et les gens vont avoir besoin de sortir. On est positif que nos activités vont pouvoir reprendre tranquillement sous peu», confie-t-elle.

«Nous avons déjà entamé des procédures sur notre site internet auprès des gens qui avaient déjà réservé des plages horaires de camping. Nous en sommes déjà à étudier les nouvelles mesures qui devront être implantées. Nous avons quatre guides à consulter, soit ceux de la CNESST, de Camping Québec, du Guide touristique et un pour tout ce qui touche les parcours dans les arbres. Pour nos marcheurs et nos vélos, c’est facile de garder deux mètres de distance. On sait que nous allons repartir, mais à quelle vitesse?»

L’an dernier, le Parc de la Rivière Batiscan a enregistré plus de 51 300 visiteurs-jours sur une période de six mois.

«Ce qui ne nous aide pas non plus, ce sont les températures froides. L’eau est encore gelée à certains endroits. Le bon côté des choses, c’est que nous n’aurons pas d’inondation cette année. Ça aurait été la goutte qui fait déborder le vase», ajoute Mme Robert.

«On ne peut pas vraiment travailler sur le terrain non plus. Aussitôt que nous pourrons le faire, nous allons finaliser la première phase de notre projet Réseau marche et vélo 2020. Il nous restait à faire des travaux de mise à niveau de nos sentiers. L’an dernier, nous avions également demandé une aide financière pour notre phase 2 et on est toujours en attente de réponses dans ce dossier-là.»

Parmi les autres projets au menu, le Parc de la Rivière Batiscan devrait finaliser huit nouveaux hébergements, soit quatre campings rustiques et quatre unités prêt-à-camper. Ces travaux devaient se terminer à la mi-mai avant que le coronavirus ne vienne brouiller les cartes. Prochainement, un projet de nouveau pavillon d’accueil suivra sur la table à dessin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Serge
Serge
2 années

J’ai tellement hâte d’y ouvrir ma tente-roulotte.