Lac St-Thomas… ou lac Sassamaskin?

Photo de Myriam Lortie
Par Myriam Lortie
Lac St-Thomas… ou lac Sassamaskin?
Le lac est reconnu par les pêcheurs de partout au Québec. (Photo : Photo gracieuseté SÉPAQ)

TOPONYMIE. La SÉPAQ trouve illogique que le lac St-Thomas, qui fait la renommée de la Réserve faunique du Saint-Maurice, change de nom pour le lac Sassamaskin. Évoquant des raisons historiques et de notoriété, la SÉPAQ a déposé une demande de révision qui sera étudiée le 9 mars prochain par la Commission de toponymie du Québec.

MISE À JOUR (12-03-2018): La  réunion a été remise au 26 mars 2018.

«Il existe un engouement incroyable pour le lac St-Thomas, une notoriété qui perdure depuis plusieurs d’années, une mise en marché qui n’est plus à faire et surtout un nom qui abrite des souvenirs, des histoires et l’envie de nombreux pêcheurs et familles québécoises et mauriciennes», explique Francis Desjardins, directeur de la Réserve faunique du Saint-Maurice.

«La Mauricie, la MRC de Mékinac et la municipalité de Trois-Rives sont depuis longtemps reconnues pour la qualité des activités de plein-air, de chasse et de pêche. Nous croyons que le lac St-Thomas a permis de nourrir cette notoriété et la fierté des gens de la région en accueillant des pêcheurs provenant des quatre coins du Québec depuis plus de 50 ans», poursuit-il.

La MRC de Mékinac a d’ailleurs, dans une résolution adoptée lors du conseil du 14 février dernier, donné son appui à la Réserve faunique du Saint-Maurice dans sa demande.

Les plus gros poissons

Le directeur indique par ailleurs qu’une telle démarche auprès de la Commission de toponymie du Québec ne se justifierait pas pour n’importe quel plan d’eau.

Le nouveau nom serait une appellation algonquine utilisée par le passé pour désigner le lac.

«Si c’était un lac de moindre importance, qui aurait un engouement moins grand, il est évident que notre position serait différente. On parle d’un bijou, de l’un des meilleurs lacs en Mauricie et au Québec», explique-t-il.

«La SÉPAQ gère 1775 lacs à omble de fontaine au Québec. Le lac St-Thomas est en troisième position pour sa masse moyenne, soit pour la grosseur de ses poissons», poursuit le directeur. «C’est un lac mythique, unique.»

Lac Sassamaskin?

Le nouveau nom serait une appellation algonquine utilisée par le passé pour désigner le lac. «Sur une carte datant de 1880, les deux noms étaient inscrits. Quand la SÉPAQ a commencé sa gestion en 1963, le nom de lac St-Thomas était déjà d’usage», plaide Francis Desjardins.

La SÉPAQ ne connait pas la provenance de cette demande de changement de nom faite auprès de la Commission de toponymie du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
gallé
gallé
4 années

quand à moi c’est un endroit infecte