Fibre optique: La MRC des Chenaux enfin branchée?

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Fibre optique: La MRC des Chenaux enfin branchée?
Guy Veillette, maire de Saint-Narcisse. (Photo : L'Hebdo / Audrey Leblanc.)

Après avoir essuyé un refus du gouvernement du Québec pour un prêt de 11 M$ afin de brancher ses citoyens à Internet haute vitesse, la MRC des Chenaux a de nouveau espoir de voir se déployer la fibre optique sur son territoire en 2020.

En effet, le gouvernement du Québec débloque un montant de 100 M$ afin de brancher les régions qui n’ont pas encore accès à Internet haute vitesse. Le programme Régions branchées devrait permettre d’ici la fin de 2020 à 70 000 foyers du Québec d’avoir un accès Internet haut débit.

Plusieurs de ces foyers orphelins, non éligibles aux programmes fédéraux, se retrouvent en Mauricie, particulièrement dans les MRC Mékinac, des Chenaux et Maskinongé.

« On est prêt et on souhaite vraiment que la MRC des Chenaux soit couverte en totalité, le plus rapidement possible, par le biais de ce programme-là », mentionne le maire de Saint-Narcisse, Guy Veillette.

Trois télécommunicateurs ont déjà mentionné leur intérêt à desservir les municipalités de la MRC des Chenaux, soit Cogeco, Vidéotron et Telus. À noter que Telus a déjà déployé son réseau de fibre optique pour les municipalités de Saint-Narcisse et Sainte-Anne-de-la-Pérade en août dernier et lancé officiellement ses services à la mi-septembre. Sa proposition au programme provincial exclura donc ces deux municipalités, les télécommunicateurs ne pouvant être soutenus financièrement une seconde fois pour un même territoire.

Désormais, le dossier est entre les mains des télécommunicateurs qui déposeront une demande. « C’est sûr qu’on a appuyé toutes les demandes! On ne priorise pas un télécommunicateur plus qu’un autre, car notre priorité est que les citoyens aient accès au service. C’est d’ailleurs un enjeu qui avait été identifié lors de la planification stratégique de la MRC des Chenaux il y a 2 ans », poursuit M. Veillette.

Le maire de Saint-Narcisse espère que la MRC des Chenaux sera priorisée par le gouvernement, étant donné qu’elle était déjà bien avancée dans la réalisation du projet. « On était sur le point de donner le contrat pour la construction du réseau, on était plus qu’au stade des études préliminaires », explique-t-il.

« Les gens étaient même prêts à payer pour le déploiement du service par le biais d’une taxe “fibre optique” », ajoute-t-il.

Les projets des télécommunicateurs au nouveau programme Régions branchées devront être déposés d’ici le 18 novembre. Le gouvernement permettra aux MRC, organismes scolaires et conseils de bande de s’associer avec un fournisseur Internet pour devenir propriétaire de son propre réseau.

« On ne sait pas quand les télécommunicateurs auront leur réponse. On espère que ce sera le plus rapidement possible, parce qu’au-delà de la réponse au programme, il y a toute la mise en chantier ainsi que les appels de proposition pour la construction », explique Guy Veillette.

Le maire ne s’attend pas à une construction hivernale étant donné l’augmentation des coûts de construction à cette période de l’année. « J’ai l’impression que ça se ferait peut-être plus à partir du printemps 2020. »

La MRC des Chenaux reçoit positivement l’annonce du programme de la CAQ. Guy Veillette mentionne que le besoin est énorme partout au Québec. « C’est déjà bon un 100 M$, mais ça prendrait cinq fois ce montant pour faire une avancée significative au niveau d’Internet haute vitesse dans les régions ».

Jusqu’au 18 novembre, les citoyens du territoire sont invités à effectuer un test de vitesse d’Internet.

Jusqu’au 18 novembre, les citoyens du territoire sont invités à effectuer un test de vitesse d’Internet afin d’obtenir un portrait global de l’accessibilité à Internet haut débit de la MRC des Chenaux. Avec ces données, on espère favoriser l’octroi d’un soutien financier aux partenaires pour le nouveau programme.

L’objectif du programme :
▪ Implanter des infrastructures de télécommunication en région;
▪ Assurer l’accès à une connexion IHD à des coûts comparables aux services offerts dans les grands centres urbains.

Pour faire le test: https://bit.ly/2WtDPoR

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires