Démantèlement du barrage de Saint-Narcisse : le candidat du PQ appuie la Municipalité dans ses démarches

Par Audrey Leblanc
Démantèlement du barrage de Saint-Narcisse : le candidat du PQ appuie la Municipalité dans ses démarches
Le maire de Saint-Narcisse, Guy Veillette, et le candidat du Parti québécois dans Champlain, Alexandre Litalien. (Photo : (Photo - Audrey Leblanc))

SAINT-NARCISSE. Le candidat du Parti québécois dans Champlain, Alexandre Litalien, joint sa voix à celle du maire de Saint-Narcisse, Guy Veillette, pour demander à Hydro-Québec d’attendre avant de procéder au démantèlement du barrage hydroélectrique de Saint-Narcisse.

Rappelons qu’Hydro-Québec a annoncé dernièrement son intention et amorcé les démarches en vue de démanteler la centrale et le barrage de Saint-Narcisse puisque la société d’État juge que les installations sont vétustes. 

« On trouve que le processus a manqué de transparence, lance le candidat péquiste. Le contexte a changé et on aimerait avoir une nouvelle étude pour avoir les données actuelles. On veut que les démarches soient faites de façon transparente, qu’on ait des chiffres. On veut que la décision soit prise en fonction du contexte actuel. La demande énergétique a changé avec la pandémie. On veut avoir l’heure juste. »

« On ne veut pas d’un éléphant blanc, on ne veut pas d’un investissement sans fond, on ne veut pas d’un projet non rentable, renchérit le maire de Saint-Narcisse, Guy Veillette. Le barrage est là depuis près de 100 ans. Il fait partie du décor. On veut le préserver. On demande que toutes les possibilités soient étudiées sérieusement. »

Rappelons qu’en mai dernier, le conseil des maires de la MRC des Chenaux a adopté une résolution demandant un moratoire sur le démantèlement de l’aménagement hydroélectrique de Saint-Narcisse. 

C’est que les maires aimeraient explorer toutes les avenues possibles de cette installation avant qu’elle ne soit détruite. Les arguments exposés par les élus sont nombreux. Ils tiennent compte notamment de la situation énergétique mondiale, qui a connu des développements récents liés à divers facteurs, dont l’augmentation du coût du pétrole et l’électrification des transports.

De plus, ils font remarquer qu’Hydro-Québec a annoncé, dans sa planification stratégique 2022-2026, son intention d’augmenter la production d’énergie renouvelable en provenance de l’énergie éolienne, solaire et hydroélectrique.

Le conseil des maires rappelle que ce barrage fait partie de l’écosystème de la rivière Batiscan depuis près de 100 ans et que son démantèlement viendrait perturber l’environnement. 

Les élus préféreraient évaluer la possibilité d’utiliser les installations pour produire de l’électricité et ainsi, peut-être, en faire un projet local comme il se fait ailleurs au Québec.

Pour en savoir plus dans ce dossier : https://www.lhebdomekinacdeschenaux.ca/actualite/le-maire-aimerait-explorer-les-autres-possibilites/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires