Aide financière pour deux projets dans Mékinac

Par Rédaction Mékinac-Chenaux
Aide financière pour deux projets dans Mékinac
Sur la photo, nous reconnaissons Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette-Saint-Maurice, ainsi que le maire de Trois-Rives, Lucien Mongrain (Photo : courtoisie)

Le gouvernement du Québec a accordé deux subventions dans la MRC de Mékinac, totalisant 60 000$ pour deux projets.

Dans un premier temps, une aide financière de 45 000$ servira à effectuer une réfection majeure d’une rampe de mise à l’eau sur la rive ouest de la rivière Saint-Maurice à la hauteur de Mattawin. Le projet, piloté par la MRC de Mékinac, s’élève à 150 000$.

La seconde subvention, de 15 000$, est octroyée à la municipalité de Trois-Rives et lui permettra de réaliser un projet de 25 000$ pour la construction d’une une station de nettoyage d’embarcations près de la rampe de mise à l’eau du secteur sud du lac Mékinac.

«Je suis très heureuse que des subventions du ministère soient injectées pour l’accès et la santé des plans d’eau de la municipalité de Trois-Rives, mentionne la députée de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif. D’une part, la réfection majeure de la rampe de mise à l’eau, située sur la rive ouest de la rivière Saint-Maurice, à la hauteur de Mattawin, permettra une mise à l’eau plus sécuritaire. D’autre part, l’installation d’une station de lavage au lac Mékinac protègera la santé de l’eau de ce magnifique plan d’eau.»

En Mauricie, la Ville de Trois-Rivières profitera aussi du volet accès aux plans d’eau pour faire l’achat et l’installation de six nouveaux quais. Le ministère accorde 45 000$ pour ce projet de 173 250$.

«La popularité du programme Accès aux plans d’eau démontre les efforts déployés par notre gouvernement et les municipalités pour étendre l’accès à l’eau à la population et favoriser le développement des activités de pêche récréative, tout en faisant en sorte d’assurer la qualité de l’eau des lacs et rivières du territoire», soutient Jean Boulet, ministre du Travail et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) finance ainsi 48 projets dans plusieurs régions du Québec dans le cadre de son programme Accès aux plans d’eau pour la pêche récréative. En 2019-2020, près de 1 M$ en aide financière ont été accordés, ce qui constitue une année record. On sait que le programme comprend deux volets. Un volet Accès aux plans d’eau, dans lequel 31 projets ont été financés et qui a favorisé l’accès aux différents plans d’eau du Québec pour y pratiquer la pêche récréative à des coûts d’accès abordable. Le volet Stations de nettoyage d’embarcations, dont 17 projets ont pu bénéficier d’une aide financière au cours de l’été, a pour but de soutenir la lutte contre les espèces aquatiques envahissantes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires