2,37M$ supplémentaires pour Xylo Carbone

Photo de Myriam Lortie
Par Myriam Lortie
2,37M$ supplémentaires pour Xylo Carbone
La ministre du Tourisme, ministre responsable de la Mauricie et députée de Laviolette, Julie Boulet, en compagnie des copropriétaires de Xylo Carbone, Antoine Langlois (Forex Langlois) et Simon Langlois, ainsi que la mairesse de Saint-Tite Annie Pronovost et le préfet de la MRC de Mékinac, Bernard Thompson. (Photo : L'Hebdo du St-Maurice)

ÉCONOMIE. Le gouvernement du Québec annonce une aide financière de 2,37M$ à l’entreprise Xylo Carbone, implantée dans le parc industriel régional de la MRC de Mékinac à Saint-Tite depuis cet automne.

Cette enveloppe du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs permettra à l’entreprise de déployer sa nouvelle technologie de pyrolyse du bois, jugée plus verte que les procédés traditionnels, tout en poursuivant sa mission de valorisation de la biomasse forestière locale.

La ministre Julie Boulet.

Fruit de différents voyages et de recherches du président Sylvain Langlois, qui est également derrière l’entreprise Charbon de bois Feuille d’érable de Sainte-Christine-d’Auvergne, cette «technologie novatrice» permettrait notamment d’assurer un meilleur contrôle de la teneur en carbone des différents produits.

L’usine, mise en opération à la fin de mois de décembre, produit du charbon de bois brut pour la cuisson sur BBQ et du biocharbon sous forme de fines particules remplaçant le noir de carbone utilisé, entre autres, dans la fabrication de pneus et de composantes en caoutchouc et en plastique. L’usine de Saint-Tite a également aménagé une cour de concentration et de valorisation du bois récolté dans la région.

La capacité de production annuelle de l’usine est évaluée à 6000 tonnes métriques de biocharbon. La consommation annuelle de l’usine sera de 30 000 mètres cubes de bois ronds de faible qualité.

Xylo Carbone envisage également la production de charbon activé et de granulés composites de bois-charbon. À plus long terme, l’usine de Saint-Tite pourrait servir de modèle pour l’implantation d’au moins deux autres usines similaires au Québec. Les entrepreneurs aspirent à devenir le plus important fournisseur canadien de produits à base de carbone renouvelable d’ici à 2025.

L’aide financière du gouvernement québécois est versée dans le cadre du Programme Innovation Bois et du Programme d’aide à la transformation des bois de qualité inférieure.

Rappelons que cette usine permet la création de 20 nouveaux emplois directs et la consolidation de 65 emplois indirects. Rappelons également que l’automne dernier, Xylo Carbone annonçait un investissement de 6,6M$ pour l’implantation de l’usine, un montant qui incluait une aide financière du gouvernement du Québec de 1,5M$.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires